17ème journée mondiale contre la peine de mort

Les enfants, victimes invisibles

 

Le 10 octobre 2019, la Coalition mondiale contre la peine de mort souhaite attirer l’attention sur les atteintes aux droits des enfants dont les parents ont été condamnés à mort ou exécutés.

Tout le dossier, l’affiche et les témoignages sont sur le site de la Coalition mondiale.

Le 10 octobre, la Coalition mondiale célèbre la 17ème édition de la Journée mondiale contre la peine de mort, consacrée aux droits des enfants de parents condamnés à mort ou exécutés. L’occasion de rappeler, pour le 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant le 20 novembre, que la peine de mort constitue une atteinte généralisée aux droits humains. 

Souvent oubliés, les enfants de parents condamnés à mort ou exécutés portent un lourd fardeau émotionnel et psychologique qui peut fortement porter atteinte à leurs droits.

Un tel traumatisme peut survenir à toutes les étapes de la condamnation à mort d’un parent : arrestation, jugement, condamnation, couloir de la mort, date d’exécution, exécution et ses conséquences. À chacune de ces étapes, l’enfant est pris dans des cycles permanents d’espoir et de désespoir qui peuvent avoir un impact à très long-terme, même à l’âge adulte. La stigmatisation par le groupe ou la société à laquelle il ou elle appartient et la perte d’un parent des mains de l’État rendent sa vie quotidienne particulièrement instable.

En lien avec le 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée le 20 novembre 1989, la Journée mondiale se concentre cette année sur les enfants et leurs droits humains.

Les enfants, ces victimes invisibles de la peine de mort

La peine de mort en pratique

 106 pays ont aboli la peine de mort pour tous les crimes
 8 pays ont aboli la peine de mort pour les crimes ordinaires
 28 
pays sont abolitionnistes en pratique
 56 
pays sont rétentionnistes
 
20 pays ont procédé à des exécutions en 2018
 Les 10 pays qui ont le plus exécuté au monde en 2018 sont : la Chine, l’Iran, l’Arabie saoudite, le Viêtnam ,l’Irak, l’Egypte, les Etats-Unis, le Japon, le Pakistan et Singapour.

Pour en savoir plus sur la peine de mort…

… dans le monde : consulter les faits et chiffres
… et les droits des enfants dans les couloirs de la mort : consulter la brochure, la fiche d’information détaillée et les outils pour les professionnels

 

 

 

Merci à l’ACAT-Suisse pour sa vidéo.

 

Contactez l’ACAT Luxembourg

T +325 44 743 558

Permanences: Mercredi et vendredi, de 9h30 à 12h, en dehors des vacances scolaires.

Egalement sur rendez-vous

contact@acat.lu

Siège:
5,av Marie-Thérèse
L-2132 Luxemburg

Suivez-nous sur Facebook

Consultez nos statuts
©2017 ACAT Luxembourg

Compte bancaire

IBAN LU77 1111 0211 9347 0000
Notre association est reconnue d’utilité publique, vos dons sont déductibles des impôts. Merci de préciser la mention “Don” en communication.

Ecrivez-nous