SUIVI D’ACTION – Huang Qi condamné à 12 ans de prison

CHINE

Suivi de l’Appel du mois de février 2019

Photo Nuit des Veilleurs 2019

En février 2019, nous vous demandions d’intervenir pour Pu Wenqing, mère du journaliste emprisonné Huang Qi, détenue au secret par les autorités. Si nous ignorons si elle a été libérée, de tristes nouvelles nous sont parvenues à propose de son fils.

Le 29 juillet 2019, le Tribunal intermédiaire de Mianyang a condamné Huang Qi à 12 ans de prison pour « divulgation délibérée de secrets d’État » et « transmission illégale de secrets d’État à l’étranger », selon une déclaration publiée sur le site internet de ce tribunal.
Huang Qi, journaliste et défenseur des droits humains, est détenu depuis novembre 2016 dans le centre de détention de Mianyang. Son procès s’est tenu en secret le 14 janvier 2019. Qi est le fondateur du site d’informations indépendant 64tianwang.com, qui documente depuis 1998 les violations des droits humains commises en Chine. Le journaliste avait déjà été condamné à des peines de prison à deux reprises après avoir publié des articles sur la répression du mouvement pro-démocratie de 1989 (5 ans de prison) et enquêté sur les potentielles failles des infrastructures qui avaient entraîné la mort de milliers d’écoliers lors d’un tremblement de terre en 2008 (3 ans de prison).

Le 28 novembre 2016, Qi avait été arrêté et accusé cette fois de « divulgation de secrets d’État à l’étranger».

Sources : Acat-Suisse / Committee to protect Journalists (CPJ) / news-24.fr / NdV2019

Voir l'Appel du mois de février 2019

Appel en faveur de Pu Wenqing, mère de Huang Qi.

Nos précédentes actions

Appel du mois – Juillet-août 2020

Appel du mois – Juillet-août 2020

M. Elchin Mammad est avocat spécialiste des droits humains. Il a été arrêté chez lui dans la ville de Sumgait en mars 2020, quelques jours après qu’il eut publié en ligne un rapport critique sur la situation en Azerbaïdjan en matière de droits humains.

Appel du mois – Juin 2020

Appel du mois – Juin 2020

Tandis que les migrants n’ont de cesse de chercher de nouvelles routes dans les Balkans en direction de l’Europe, les frontières des divers pays se ferment et la violence s’accentue. En particulier en Croatie, qui refoule les migrants à tour de bras vers la Bosnie et la Serbie.

Appel du mois – Mai 2020

Appel du mois – Mai 2020

Face à la situation liée au coronavirus, un décret portant commutation des peines de mort et remise de peines a été promulgué par le Président de la République du Cameroun. L’efficacité de cette mesure est jugée trop réduite. Certaines ACAT et la FIACAT demandent des mesures plus larges.