SUIVI D’ACTION – Huang Qi condamné à 12 ans de prison

CHINE

Suivi de l’Appel du mois de février 2019

Photo Nuit des Veilleurs 2019

En février 2019, nous vous demandions d’intervenir pour Pu Wenqing, mère du journaliste emprisonné Huang Qi, détenue au secret par les autorités. Si nous ignorons si elle a été libérée, de tristes nouvelles nous sont parvenues à propose de son fils.

Le 29 juillet 2019, le Tribunal intermédiaire de Mianyang a condamné Huang Qi à 12 ans de prison pour « divulgation délibérée de secrets d’État » et « transmission illégale de secrets d’État à l’étranger », selon une déclaration publiée sur le site internet de ce tribunal.
Huang Qi, journaliste et défenseur des droits humains, est détenu depuis novembre 2016 dans le centre de détention de Mianyang. Son procès s’est tenu en secret le 14 janvier 2019. Qi est le fondateur du site d’informations indépendant 64tianwang.com, qui documente depuis 1998 les violations des droits humains commises en Chine. Le journaliste avait déjà été condamné à des peines de prison à deux reprises après avoir publié des articles sur la répression du mouvement pro-démocratie de 1989 (5 ans de prison) et enquêté sur les potentielles failles des infrastructures qui avaient entraîné la mort de milliers d’écoliers lors d’un tremblement de terre en 2008 (3 ans de prison).

Le 28 novembre 2016, Qi avait été arrêté et accusé cette fois de « divulgation de secrets d’État à l’étranger».

Sources : Acat-Suisse / Committee to protect Journalists (CPJ) / news-24.fr / NdV2019

Voir l'Appel du mois de février 2019

Appel en faveur de Pu Wenqing, mère de Huang Qi.

Nos précédentes actions

Appel du mois – Décembre 2019

Appel du mois – Décembre 2019

Guligeina Tashimaimati n’a pas été vue depuis la fin 2017, quand elle est rentrée de Malaisie dans sa ville natale de Yili, dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang chinois. Sa famille craint qu’elle soit détenue dans un « camp de rééducation » et soumise à la torture et à d’autres mauvais traitements.

Appel du mois – Novembre 2019

Appel du mois – Novembre 2019

A la suite d’une visite le 6 septembre dernier, l’épouse de Nguyễn Ngọc Ánh a révélé que son mari était victime d’actes de harcèlement perpétrés sans relâche par des co-détenus au centre de détention de Binh Phu, dans la province de Ben Tre, sans que les autorités ne réagissent.

Appel du mois – Octobre 2019

Appel du mois – Octobre 2019

Alors que le Sri Lanka n’avait plus appliqué la peine de mort depuis 43 ans, au printemps
2019, son président a planifié la reprise des exécutions, notamment de trafiquants de
drogue. Le sort d’au moins quatre d’entre eux dépend d’une décision prochaine de la Cour
Suprême.