14 condamnés à mort voient leur peine commuée

BENIN

Suivi de l’Appel du mois de novembre 2017

Communiqué de presse de la Fédération internationale de l’ACAT

La FIACAT et l’ACAT Bénin félicitent le gouvernement béninois pour avoir commué les peines des derniers condamnés à mort du Bénin

Cotonou, Paris, le 22 février 2018 – Le 21 février, le Conseil des ministres a adopté un décret pour commuer en peine de prison à perpétuité les peines des 14 condamnés à mort de la prison civile d’Akpro-Missérété.

Bien que la dernière exécution au Bénin ait eu lieu en 1987, les tribunaux du pays ont continué à prononcer des condamnations à mort jusqu’en 2012, date où le Bénin a adhéré, le 5 juillet, au deuxième Protocole se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques.
Depuis, le nouveau Code de procédure pénale abolissant totalement la peine de mort a été adopté et un projet de Code pénal ne prévoyant pas la peine de mort a été rédigé ; il est toujours devant l’Assemblée nationale en attente d’adoption.

Depuis l’abolition en 2012, 14 personnes étaient toujours détenues dans les couloirs de la mort dans des conditions déplorables et maintenus à l’écart des autres prisonniers.
L’ACAT Bénin et Amnesty International Bénin ont maintenu une pression constante par le biais d’actions de plaidoyer auprès du gouvernement Béninois afin qu’il commue la peine de ces 14 personnes.

Depuis hier, c’est chose faite. Le Conseil des ministres a prononcé un décret, le 21 février, commuant la peine de ces 14 personnes en peines de prison à perpétuité.
La FIACAT et l’ACAT Bénin saluent cette décision et exhortent le gouvernement béninois à continuer dans cette voie en adoptant dans les plus brefs délais le projet de nouveau Code pénal.

Merci pour votre action !

L’ACAT Luxembourg avait relayé l’action de l’ACAT Bénin et de la FIACAT par son appel du mois de novembre 2017. Nous nous réjouissons de l’effet positif de nos efforts conjugués, et nous remercions tous nos membres et sympathisants pour leur soutien.

Vous pouvez retrouver ici le contenu de notre action de novembre 2017

 

Contactez le groupe Guérison des mémoires

Compte bancaire

Le groupe de soutien Guérison des mémoires dispose de son propre compte, Healing of memories - ACAT :

LU02 0019 4955 4541 4000 (BCEE)

Par ce moyen, vous pouvez soutenir les activités du groupe pour le Luxembourg et l'Europe, et également faire un don à l'Institut for Healing of Memories au Cap (Afrique du Sud) que nous leur reverserons en intégralité. Pour ce faire, n'oubliez pas de mentionner "Don pour l'Institut" dans votre virement.

Ecrivez-nous