Demande de libération de Mgr SU Zhimin

CHINE

Février 2018

Pour avoir refusé d’adhérer à l’Association Catholique Patriotique, organe de l’Église officielle du gouvernement chinois, SU Zhimin aura passé plus de quarante années en détention. Il est détenu au secret sans jugement ni condamnation depuis 20 ans. Sa détention est arbitraire et contraire au droit international : elle porte atteinte à sa dignité et à ses droits. Depuis dix ans, des groupes de l’ACAT France soutiennent SU Zhimin, par l’envoi de courriers aux autorités qui le détiennent.

Dans les années 1950, le gouvernement communiste chinois tente d’établir une Eglise catholique détachée du Vatican. Jacques SU Zhimin, jeune séminariste de 24 ans, est arrêté en 1956 pour s’y être publiquement opposé. Il est emprisonné jusqu’en 1979 puis libéré. Ordonné prêtre en avril 1981, il reste fidèle à l’Eglise de Rome : c’est le début pour lui de nombreuses arrestations et d’une vie passée en détention, en camps de travail ou en résidence surveillée. Nommé évêque clandestin du diocèse de Baoding en 1995, il s’oppose un an plus tard à la destruction par l’armée d’un lieu de pèlerinage. Caché par des prêtres, il est découvert et arrêté en 1997 par la Sécurité publique, qui le maintien en détention depuis, dans un lieu secret.

SU Zhimin est aperçu en novembre 2003 dans un hôpital de Baoding. Alité dans une aile réservée aux autorités et surveillé par vingt policiers, il est soigné pour des problèmes cardiaques et oculaires qui témoignent de ses mauvaises conditions de détention. Dès qu’il est reconnu par le personnel soignant, il est immédiatement transféré dans un lieu inconnu. Depuis, ni les réseaux de l’Église clandestine chinoise, ni sa famille n’ont eu de ses nouvelles. Ils ont simplement su jusqu’à il y a quelques années que SU Zhimin était vivant. Malgré de nombreuses interventions internationales, aucune nouvelle de lui n’a filtré depuis lors.

 

Agissez en envoyant cette lettre

Monsieur le Président de la République populaire de Chine XI Jinping Guojia Zhuxi

Nos précédentes actions

Appel du mois – Janvier 2018

Le Sahara Occidental est occupé illégalement par le Maroc depuis 1975. Depuis le Royaume ne cesse de commettre des crimes de guerres à répétition : torture des militants Sahraouis, procès inéquitables, détentions sur le territoire marocain…

Appel du mois – Décembre 2017

Un an après l’accord de paix, la situation des défenseurs des droits de l’homme est critique en Colombie. Des membres de l’ONG REINICIAR sont menacés de mort par des paramilitaires.

Appel du mois – Novembre 2017

En juillet 2012, le Bénin a adhéré au traité des Nations unies portant abolition de la peine de mort. Une adhésion entérinée en 2016 par la Cour Constitutionnelle béninoise par un arrêt qui abolit dans les faits la peine capitale pour tous les crimes dans le pays.
Et pourtant, 14 condamnés à morts sont toujours dans les couloirs de la mort au Bénin.

Contactez l'ACAT Luxembourg

T +325 44 743 558

Permanences le mercredi et vendredi, de 9h30 à 12h sauf vacances scolaires ou sur rendez-vous

contact@acat.lu

Siège social
5, Av Marie-Thérèse
L-2132 Luxembourg

Compte bancaire

IBAN LU77 1111 0211 9347 0000
Association d'utilité publique, les dons faits sont déductibles des impôts

Ecrivez-nous